Rainer Maria RILKE

2016 12 04 • Astro – Anniversaire

Rainer Maria RILKE                                                                                                                                         Écrivain autrichien, né le 4 décembre 1875 à Prague, mort le 30 décembre 1926 à Montreux, en Suisse. Il est surtout connu comme poète, bien qu’il ait également écrit un roman, Les Cahiers de Malte Laurids Brigge (en grande partie autobiographique), ainsi que des nouvelles et des pièces de théâtre.

rainer-maria-rilke-1875-30-12-1926

*

*

*

rainer_maria_rilke_1900

 

*

*

*

Dominantes astrales :

SAGITTAIRE, les voyages, avec Soleil en conjonction Fonde du ciel IV, et Mercure en III maison des Gémeaux.

Jupiter maître du signe Sagittaire, en Scorpion III.

Les déplacements.

Il a en effet beaucoup voyagé, en Italie puis en Russie avec Lou Andreas-Salomé et son mari. Il rencontre Léon Tolstoï à cette occasion. Il vit ensuite en Basse-Saxe avec son épouse Clara Westhoff ancienne élève d’Auguste Rodin. Lorsque le couple se sépare, Rilke se rend à Paris où il devient un temps le secrétaire de Rodin. Puis il parcourt toute l’Europe, l’Afrique du Nord, l’Égypte, Berlin, l’Espagne, Venise, Aix-en-Provence, Arles, Avignon. Il reste un moment au château de la princesse Marie von Thurn und Taxis sur les bords de l’Adriatique. Il s’installe enfin en Suisse où il décède d’une leucémie.

*

ASCENDANT VIERGE

Maison VI de la Vierge avec quatre planètes  : Saturne (maître Capricorne pointe de V maison de la création), conjonction Mars Lune (et Éris)

Il admirait la force de travail et la volonté de Rodin.

Quelques citations éclairantes :

– « Entrez en vous-même, cherchez le besoin qui vous fait écrire : examinez s’il pousse ses racines au plus profond de vous-même : mourriez-vous s’il vous était défendu d’écrire. Ceci surtout : demandez-vous à l’heure la plus silencieuse de votre nuit : « Suis-je vraiment contraint d’écrire ? » Creusez en vous-même vers la plus profonde réponse. Si cette réponse est affirmative, si vous pouvez faire front à une aussi grave question par un fort simple : « Je dois », alors construisez votre vie selon cette nécessité. »

Rainer Maria RILKE, Lettre à un jeune poète, Grasset, Les Cahiers Rouges, 1937 (1929), p. 18.

– « Une seule chose est nécessaire : la solitude. La grande solitude intérieure. Aller en soi-même, et ne rencontrer durant des heures personne, c’est à cela qu’il faut parvenir. Être seul comme l’enfant est seul quand les grandes personnes vont et viennent, mêlées à des choses qui semblent grandes à l’enfant et importantes du seul fait que les grandes personnes s’en affairent et que l’enfant ne comprend rien à ce qu’elles font. »

Rainer Maria RILKE, Lettre à un jeune poète, Grasset, Les Cahiers Rouges, 1937 (1929), p. 61.

– « Oui, mais des vers signifient si peu de chose quand on les écrit jeunes ! On devrait attendre et butiner tout une vie durant, si possible une longue vie durant ; et puis enfin, très tard, peut-être saurait-on écrire les dix lignes qui seraient bonnes. Car les vers ne sont pas comme certains le croient, des sentiments (on les a toujours assez tôt), ce sont des expériences. »

Rainer Maria RILKE, Cahiers de Malte Laurids Brigge, Seuil, Points, 1966 (1929), p. 24-25.

D’après Le Bonheur par les citations – « Pensées sur l’art de vivre et de mourir », de Paul Desalmand (1937-2016).

*

MC GÉMEAUX

Mercure maître du signe Gémeaux, en Sagittaire III maison des Gémeaux :

. En opposition Pluton maître du Scorpion en pointe de III maison Gémeaux, en Taureau IX maison du Sagittaire.

. En carré Mars maître du signe Bélier pointe de VIII maison Scorpion, en Verseau (presque Poissons) VI maison de la Vierge.

. En carré Lune maître du signe Cancer pointe de XI maison Verseau, en Verseau (presque Poissons) VI maison de la Vierge.

Encore une citation :

– « De même n’apprendrons-nous que peu à peu que ce que nous appelons la destinée ne vient pas du dehors à l’homme, mais qu’elle sort de l’homme même. C’est pour ne pas avoir absorbé leur destinée alors qu’elle n’était qu’à eux, et ne pas s’y être transformés, que tant d’hommes en sont venus à ne pas la reconnaître au moment où elle leur échappait pour s’accomplir. »

Rainer Maria RILKE, Lettres à un jeune poète, Grasset, Les Cahiers Rouges, 1937 (1929) p. 89-90.

D’après Le Bonheur par les citations – « Pensées sur l’art de vivre et de mourir », de Paul Desalmand (1937-2016).

*

Ses principales œuvres :

Lettres à un jeune poète (1903-1908),

Les Cahiers de Malte Laurids Brigge (1910),

Élégies de Duino (1922).

*

« Son extraordinaire sensibilité ne supportait pas que rien ni personne l’approchât de trop près, et tout particulièrement un caractère masculin très marqué excitait en lui une sorte de malaise physique. Il se donnait plus facilement aux femmes dans la conversation. Il leur écrivait souvent et volontiers, et il était plus libre en leur présence. »

Stefan ZWEIG, Le monde d’hier. Paris ville de l’éternelle jeunesse.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Rainer_Maria_Rilke

Carmela Di Martine

4 décembre 2016

Heure natale « Astrothème » : http://www.astrotheme.fr/astrologie/Rainer_Maria_Rilke

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *