Henri MATISSE

2016 12 31 • Bref astro-portrait

Anniversaire de Henri MATISSE

31 décembre 1869, Cateau-Cambrésis – 3 novembre 1954, Nice.

*

*

*

*

*

*

Peintre, dessinateur, graveur, sculpteur français.

***

Principales dominantes astrales :

CAPRICORNE (la science, la sculpture)

. Avec 3 planètes : Soleil (l’art), Mercure (le trait, le dessin) et Mars (le précurseur).

. En pointe de VI maison de la Vierge (le travail).

~ André Gide (1869-1951) dans Promenade au salon d’Automne écrit :

« Je veux admettre que M. Henri Matisse ait les plus beaux dons naturels. […] Les toiles qu’il présente aujourd’hui ont l’aspect d’exposés de théorèmes. […] Tout peut s’y déduire, expliquer, l’intuition n’a que faire. »

~ En 1918, Matisse rencontre Renoir (1841-1919) à qui il présente ses toiles, à Cagnes. Ce dernier est très surpris de la qualité des toiles et du travail de Matisse :

« Je croyais que ce bougre travaillait comme ça… ! C’est faux ! Il se donne beaucoup de mal ! […] Tout est très juste. C’était difficile ! », déclare Renoir après le départ de Matisse

~ En 1924, Matisse se consacre à la sculpture et réalise Grand nu assis, qui est exemplaire de par son style — à la fois en arabesques et en angles —, en ronde-bosse (aux 3 dimensions). Il a été l’élève d’Antoine Bourdelle (1861-1929 ; voir http://astrolabor.com/antoine-bourdelle/ ), et conserve le goût pour les grandes stylisations.

 *

LION (le grand art, la lumière, la force, la pédagogie, la gloire)

. Ascendant Lion dominé par le Soleil en Capricorne V, en trigone notamment à Saturne maître du signe natal.

. V maison du Lion (le génie) avec 5 planètes : Saturne (le passé) et Lune (les souvenirs ; la popularité) en Sagittaire (les voyages, l’étranger), Soleil, Mercure et Mars en Capricorne.

Matisse est le chef de file du fauvisme. Ce courant de peinture qui émergea en France entre 1905 et 1910, est caractérisé par l’audace et la nouveauté de ses recherches chromatiques. Les peintres ont recours à de larges aplats de couleurs violentes, pures et vives, et revendiquent un art fondé sur l’instinct. Ils séparent la couleur de sa référence à l’objet, afin d’accentuer l’expression.

~ En 1907, Guillaume Apollinaire (1880-1918) écrit :

« Tout tableau, tout dessin d’Henri Matisse possède une vertu qu’on ne peut toujours identifier, mais qui est une force véritable. Et c’est la force de l’artiste de ne point la contrarier, de la laisser agir. Si l’on devait comparer l’œuvre d’Henri Matisse à quelque chose, il faudrait choisir l’orange. Comme elle, l’œuvre d’Henri Matisse est un fruit de lumière éclatante. Avec une entière bonne foi et un pur souci de se connaître et de se réaliser, ce peintre n’a cessé de suivre son instinct. Il lui laisse le soin de choisir entre les émotions, de juger et de limiter la fantaisie et celui de scruter profondément la lumière, rien que la lumière. À vue d’œil, son art s’est dépouillé et malgré sa simplicité toujours plus grande il n’a pas manqué de devenir plus somptueux. Ce n’est pas l’habileté qui rend ainsi cet art plus simple et l’œuvre plus lisible. Mais, la beauté de la lumière se confondant chaque jour davantage avec la vertu de l’instinct auquel l’artiste se fie entièrement, tout ce qui contrariait cette union disparaît comme il arrive aux souvenirs de se fondre dans les brouillards du passé. »

~ En 1951, Matisse se souvient de son activité d’enseignant :

« J’avais l’habitude de passer de temps à autre, le soir venu, pour voir ce qu’ils faisaient. Je me suis très vite aperçu que je devais d’abord me consacrer à mon propre travail, que je risquais de dépenser trop d’énergie à cette activité. Après chaque critique, je me retrouvais en face d’agneaux, que je devais sans cesse remettre sur patte, semaine après semaine, afin de faire d’eux des lions. »

Célèbre et célébré de son vivant, Matisse aura une influence prépondérante sur la peinture américaine, ainsi qu’en Allemagne.

 *

Milieu du Ciel TAUREAU (les manuels, les décorateurs) avec :

. Jupiter en IX maison du Sagittaire (les voyages, l’inspiration), et maître en Sagittaire pointe de maison V,

. Pluton en X maison du Capricorne, et maître en Scorpion pointe de IV maison du Cancer : Le « fauvisme », terme né d’une expression du journaliste Louis Vauxcelles qui l’identifia à l’automne, lors du Salon d’automne tenu entre le 18 octobre et le 25 novembre (période sous le signe du Scorpion) 1905, qui créa un scandale par les couleurs pures et violentes posées en aplat sur les toiles.

. (Cérès maître en Vierge pointe de II maison du Taureau.)

Au début de sa carrière, pour gagner sa vie, Matisse travaille comme peintre décorateur à la journée, pour les décorateurs de théâtre.

À la fin de sa vie, atteint d’un cancer du côlon il conserve de son opération le port d’un corset de fer, qui empêche la station debout plus d’une heure ; de plus, il souffre de calculs biliaires. Alité, handicapé, Matisse ne peut plus peindre ou pratiquer des techniques qui demandent des diluants (eau ou huile). Il invente alors la technique des papiers découpés, qu’il peut, dans son lit, couper avec des ciseaux. Papiers que ses assistants placent et collent aux endroits souhaités par l’artiste.

~ « Découper à vif dans la couleur me rappelle la taille directe des sculpteurs. Ce livre a été conçu dans cet esprit. » écrit Matisse dans Jazz (livre illustré pour l’éditeur et critique d’art Tériade, entre 1943 et 1947).

*

~ En 1948, dans une lettre à son ami Henry Clifford, Matisse fait le point sur sa démarche :

« J’ai toujours essayé de dissimuler mes efforts, j’ai toujours souhaité que mes œuvres aient la légèreté et la gaieté du printemps qui ne laisse jamais soupçonner le travail qu’il a coûté. Je crains donc que les jeunes, en ne voyant que l’apparente facilité et les négligences du dessin, se servent de cela comme d’une excuse pour se dispenser de certains efforts que je juge nécessaires. […] Ce lent et pénible travail est indispensable. En vérité, si les jardins n’étaient pas bêchés à l’époque voulue, ils ne seraient bientôt plus bons à rien. N’avons-nous pas d’abord à nettoyer puis à cultiver le sol à chaque saison de l’année ? […] Ce n’est qu’après des années de préparation que le jeune artiste a le droit de toucher aux couleurs — pas aux couleurs en tant que moyen de description — mais en tant que moyen d’expression intime. Alors il peut espérer que toutes les images et même tous les symboles qu’il emploie puissent être le reflet de son amour pour les choses, un reflet dans lequel il peut avoir confiance, s’il a été capable d’accomplir jusqu’au bout son éducation avec pureté et sans se mentir à lui-même. Alors il emploiera les couleurs avec discernement. Il les posera en accord avec un dessin naturel, informulé et totalement conçu qui jaillira directement de sa sensation ; ce qui permettait à Toulouse-Lautrec, à la fin de sa vie, de s’exclamer : “Enfin, je ne sais plus dessiner.” […] Le peintre débutant pense qu’il peint avec son cœur. L’artiste qui a terminé son développement pense aussi qu’il peint avec son cœur. Seulement ce dernier a raison parce que son entraînement et la discipline qu’il s’est imposée lui permettent d’accepter les impulsions. […] Mon but n’est pas d’enseigner. […] Je voudrais que les gens sachent qu’il ne faut pas approcher de la couleur comme on entre dans un moulin, qu’il faut une sévère préparation pour être digne d’elle. Mais avant tout, il faut posséder le don de la couleur comme un chanteur doit posséder la voix. Sans ce don, on ne peut aller nulle part et tout le monde ne peut pas dire comme le Corrège : moi aussi je suis un peintre. Un coloriste marque de son empreinte même un simple dessin au fusain. […] Je m’aperçois que, obéissant à une nécessité intérieure, j’en ai fait l’expression de ce que je ressens à propos du dessin et de la couleur et de l’importance d’une discipline dans l’éducation d’un artiste. » (http://www.deslettres.fr/lettre-de-matisse-a-henry-clifford-un-artiste-doit-posseder-la-nature/)

Parfait condensé de ses trois principales dominantes astrales.

Carmela Di Martine

29 décembre 2016

Sources d’après :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Matisse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *