Ludwig van BEETHOVEN

2016 12 17 • Astro – Anniversaire

Ludwig van BEETHOVEN : 17 décembre 1770, Bonn – 26 mars 1827, Vienne

L’une des figures les plus marquantes de l’histoire de la musique.

beethoven-ludwig-van-1770-12-17*

*

*

*

beethoven_hornemann-1803

*

*

*

*

Dominantes astrales :

Heure de naissance discutée. Dans le doute, abstention…

SAGITTAIRE

Avec trois planètes : Soleil, Lune et Mercure.

Jupiter maître du Sagittaire se trouve en Capricorne.

Des voyages bien sûr avec les tournées de concerts : Vienne, Berlin, Dresde, Leipzig, Nuremberg et Prague. Cependant à travers sa musique il célèbre surtout le triomphe de l’héroïsme et de la joie.

Beethoven en 1802, après la création de la Troisième Symphonie s’écrie : « Je suis peu satisfait de mes travaux jusqu’à présent. À dater d’aujourd’hui, je veux ouvrir un nouveau chemin. » (Mot de Beethoven à son ami Krumpholz).

À travers le célèbre motif rythmique de quatre notes exposé dès la première mesure et qui irradie toute la Cinquième Symphonie (1808), le musicien entend exprimer la lutte de l’homme avec son destin, et son triomphe final.

Les Septième (1811-12) et Huitième symphonies (1812) sont le point d’orgue de la période héroïque.

Beethoven tombe gravement malade entre 1816 et 1817 et semble une nouvelle fois proche du suicide. Pourtant, sa force morale et sa volonté reprennent encore une fois leurs droits. Tourné vers l’introspection et la spiritualité, il trouvera la force de surmonter ces épreuves. C’est dans une surdité totale qu’il crée la Neuvième Symphonie (1824), dont le dernier contient pourtant l’Hymne à la joie.

*

CAPRICORNE

Avec trois planètes : Jupiter maître du signe natal Sagittaire, Pluton et Vénus.

Saturne maître du Capricorne en Lion.

Il surmonte à force de volonté les épreuves d’une vie marquée par la surdité qui le frappe à 26 ans. Dès lors isolement et misère seront sa destinée.

Extrait de la lettre manuscrite de Ludwig van Beethoven à ses frères Kaspar et Johann, écrite le 6 octobre 1802 et restée sous le nom de « Testament de Heiligenstadt » (périphérie de Vienne) :

« Ô vous, hommes qui pensez que je suis un être haineux, obstiné, misanthrope, ou qui me faites passer pour tel, comme vous êtes injustes ! Vous ignorez la raison secrète de ce qui vous paraît ainsi. […] Songez que depuis six ans je suis frappé d’un mal terrible, que des médecins incompétents ont aggravé. D’année en année, déçu par l’espoir d’une amélioration, […] j’ai dû m’isoler de bonne heure, vivre en solitaire, loin du monde. […] Si jamais vous lisez ceci un jour, alors pensez que vous n’avez pas été justes avec moi, et que le malheureux se console en trouvant quelqu’un qui lui ressemble et qui, malgré tous les obstacles de la Nature, a tout fait cependant pour être admis au rang des artistes et des hommes de valeur. »

Les échecs sentimentaux se succèderont également.

L’œuvre de Beethoven est immense : Symphonies, concertos, musique de scène, musique pour piano, musique de Chambre, œuvres vocales.

Carmela Di Martine

Décembre 2016

Portrait Beethoven :

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Beethoven_Hornemann.jpg#/media/File:Beethoven_Hornemann.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *