Archives de catégorie : Planètes mineures

Si les planètes traditionnelles resteront toujours l’ossature et les organes de l’astrologie, sa base essentielle, les planètes mineures nouvellement découvertes en sont cependant les cellules. Les cellules n’ont été découvertes qu’en 1665 par Robert Hooke. Il faut du temps pour intégrer les nouveautés… Et pourtant que serait notre corps sans les cellules…
Recherches-études sur les planètes mineures, leur mythologie, leurs symboles. Leur révolution solaire. Leurs cycles avec les autres planètes. Leur position en signe, en maison. Leurs aspects avec les autres planètes, … Leurs significations potentielles.
Afin d’élargir et surtout approfondir la compréhension d’un thème astral.

Conclusions de mon étude d’avril 2020 :

« Cycle (158) Koronis / Uranus
et cycle (3206) Wuhan / Soleil »

Conjectures à venir du coronavirus

👉 Conclusions Cycles Koronis / Uranus ; Wuhan / Soleil

Pour lire l’article d’avril 2020 :
👉 Cycle (158) Koronis / Uranus et cycle (3206) Wuhan / Soleil

Prendre son mal en patience, et viser l’avenir …
Carmela Di Martine
Mars 2020

Liste des articles : PLANÈTES MINEURES

PLANÈTES NAINES

Extrapolations sur les maîtrises en signes des « naines »

• Rubrique : Éris Études Analyses

*

***

Observations des relations entre les PLANÈTES « MINEURES » et les événements de l’actualités 

• Rubrique :  Actualités – Avenir

***

OBJETS ÉPARS

ÉTUDE SEDNA

• Le mythe de SEDNA

 SEDNA – Analyse de sa découverte

• SEDNA et le naufrage du Torrey Canyon

• SEDNA et « Tara Oceans » (CNRS)

• SEDNA, ÉRIS, HAUMÉA et le « Grand America »

SEDNA dans les thèmes

SEDNA et Florence ARTHAUD

SEDNA et BARBARA

• SEDNA, ÉRIS et Éric TABARLY

*

AUTRES OBJETS ÉPARS

(229762) Gǃkúnǁ’hòmdímà

***

OBJETS TRANSNEPTUNIENS

 Quaoar observé par New Horizons

(225088) Gonggong

(225088) Gonggong et l’actualité  (Fin août 2020)

***

Les ASTÉROÏDES TROYENS de NEPTUNE

Les Amazones (385571) Otrera et (385695) Clete

***

CENTAURES

Conjonction (10199) Chariklo – Pluton/Charon – La « crise hospitalière »

***

ASTÉROÏDES TROYENS JOVIENS

La Hierophantissa et (7119) Hiera

***

ASTÉROÏDES CEINTURE PRINCIPALE

(128) Nemesis

Cycle (158) Koronis / Uranus et cycle (3206) Wuhan / Soleil

Thème découverte astéroïde (234) Barbara

Thème astral du 28 septembre 2019 au soir

(8000) Isaac Newton

(3206) Wuhan et l’actualité  (Fin août 2020)

 Conclusions de mon étude d’avril 2020 « Cycle (158) Koronis / Uranus
et cycle (3206) Wuhan / Soleil » – Conjectures à venir du coronavirus (mars 2021)

***

OBJETS CÉLESTES et ÉVÈNEMENTS

Coronavirus, mythe de Coronis, et astéroïdes …

• SEDNA, ÉRIS, HAUMÉA et le « Grande America »

***

PERSONNALITÉS et OBJETS CÉLESTES

Olympe de GOUGES et les astres

PRÉVERT Jacques

VERNE Jules

***

Les ASTÉROÏDES TROYENS de NEPTUNE

Carmela Di Martine

Les Amazones (385571) Otrera et (385695) Clete

Les ASTÉROÏDES TROYENS de NEPTUNE

Les troyens de Neptune sont nommés d’après des Amazones, femmes guerrières qui prirent part à la guerre de Troie aux côtés des Troyens contre les Grecs, dans la mythologie grecque. Deux seulement ont été nommés :
(385571) Otrera et (385695) Clete.
Nous analyserons leurs thèmes de découverte.

Un astéroïde troyen de Neptune est un astéroïde dont l’orbite héliocentrique est en résonance avec celle de Neptune, et qui est situé aux alentours d’un point stable de Lagrange (L4 ou L5) du couple Soleil-Neptune, c’est-à-dire qu’ils sont situés à 60° en avance ou en retard sur Neptune.

Belle lecture. Carmela Di Martine

(3206) WUHAN, (225088) GONGGONG et l’actualité

Fin août 2020

(3206) WUHAN (astéroïde de la ceinture principale ; centre officiel du Covid-19) situé à 20° Capricorne (27 août) est en :
. Sextile ‘exact’ Neptune Poissons (les pandémies).
. Opposition ‘exacte’ Vénus Cancer (le peuple).

Info du moment :
« Recrudescence » de l’épidémie : Paris entièrement masqué et 21 départements en rouge« 

***

(225088) GONGGONG (objet transneptunien ; lié à la circulation et à la retenue des eaux) situé à 4° 14’ Poissons est en :
. Opposition ‘exacte’ Soleil Vierge (les récoltes).
. Conjonction Cérès (déesse les moissons) 5° 53’r Poissons, et à l’étoile Fomalhaut (la bouche du Poisson dans la constellation des Poissons) 4° 09′ Poissons.

Infos du moment :
« Irrigation agricole : les retenues d’eau collinaires, bonne ou mauvaise solution ? »
Les épisodes de sécheresse récurrents que subit notre pays du fait du réchauffement climatique exacerbent dans les campagnes le débat sur les « retenues collinaires ». Considérées désormais par de nombreux agriculteurs comme une nécessité vitale pour la survie de leur exploitation, elles sont dénoncées avec virulence par les écologistes. Tous ont de solides arguments à faire valoir…
« Agriculture dans les Landes : l’irrigation au premier rang des préoccupations »

Carmela Di Martine
27 août 2020

(229762) GǃKÚNǁ’HÒMDÍMÀ

Le nom de ce corps, « Gǃkúnǁ’hòmdímà », et celui de son satellite, « Gǃò’é ǃHú », de langue de Namibie, ont été officiellement approuvés par l’Union astronomique internationale le 6 avril 2019.
(229762) Gǃkúnǁ’hòmdímà, désignation 2007 UK126, est un objet épars (SDO).
Son diamètre est estimé à 600 km et celui de son satellite Gǃò’é ǃHú, désignation provisoire S/2008 (229762) 1, à 103 km. Sa période de révolution est de 626 ans (Éris 556 ans).
C’est un candidat au statut de planète naine.
Nous allons donc tenter de le cerner symboliquement à travers ses deux clichés de découverte …

(229762) Gǃkúnǁ’hòmdímà

*

*

Carmela Di Martine

(128) NEMESIS

Nommé d’après la déesse grecque de la juste colère (des dieux) et du châtiment céleste ,
(128) Nemesis est un astéroïde de la ceinture principale découvert par James Craig Watson,
le 25 novembre 1872.

(128) NEMESIS et épidémies

« Brève » suite à l’émission de France Culture du 23 mai 2020 :
« Némesis » de Philip Roth, le fléau de l’épidémie »
https://www.franceculture.fr/emissions/repliques/nemesis-de-philip-roth-le-fleau-de-lepidemie

Carmela Di Martine
23 mai 2020

Olympe de GOUGES et les astres

Marie Gouze, dite Olympe de Gouges est née le 7 mai 1748 à Montauban, et morte guillotinée le 3 novembre 1793 à Paris.

Olympe de GOUGES et les astres

Femme de lettres française, devenue femme politique, elle est considérée comme une des pionnières du féminisme français.
Auteur de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, elle a laissé de nombreux écrits en faveur des droits civils et politiques des femmes et de l’abolition de l’esclavage des Noirs.
Elle est souvent prise pour emblème par les mouvements pour la libération des femmes.

Carmela Di Martine
Mai 2020

ÉTUDE sur SEDNA

• Le mythe de SEDNA

 SEDNA – Analyse de sa découverte

• SEDNA et le naufrage du Torrey Canyon

• SEDNA et « Tara Oceans » (CNRS)

• SEDNA, ÉRIS, HAUMÉA et le « Grand America »

SEDNA dans les thèmes

• SEDNA et Florence ARTHAUD

• SEDNA et BARBARA

• SEDNA, ÉRIS et Éric TABARLY

Fichier : Nasasedna.jpg

Carmela Di Martine

Cycle (158) Koronis / Uranus et cycle (3206) Wuhan / Soleil

Étude des planètes mineures

👉 Cycle (158) Koronis / Uranus et cycle (3206) Wuhan / Soleil

Leurs relations avec le coronavirus

Ces deux cycles ciblent une même période de fin d’épidémie. Ces données viennent ainsi compléter celles des planètes principales, notamment la conjonction Pluton – Saturne – Jupiter Capricorne en carré à Éris Bélier.

Carmela Di Martine
2020 04 30

Bilan de cet article fin mars 2021 :
👉 Conclusions de mon étude d’avril 2020 :
« Cycle (158) Koronis / Uranus et cycle (3206) Wuhan / Soleil »
Conjectures à venir du coronavirus

Carmela Di Martine
2021 03 22

***

Début mars 2021
Confirmation pour le cycle (3206) Wuhan – Soleil – Neptune
.

7 mars 2021
CONJONCTION « EXACTE » (3206) WUHAN – NEPTUNE – (42) ISIS 20° 30’ POISSONS
.
Conjoints SOLEIL, la vie, à 17° 06’. (Le Soleil sera en conjonction ‘exacte à (3206) Wuhan, le 15 mars)
Rappel :
Le 8 décembre 2019, jour de la déclaration de l’épidémie par la Chine, (3206) Wuhan 18° 35’ Sagittaire entrait en conjonction avec le Soleil 15° 45’ Sagittaire qui, lui, était en carré ‘exact’ à Neptune 15° 58’ Poissons, planète et signe de la propagation. (3206) Wuhan 15° 56’ Sagittaire ayant été en carré ‘exact’ à Neptune 15° 56’ Poissons, le 30 novembre 2019, c’est-à-dire une semaine plus tôt, l’épidémie était donc largement déjà répandue en Chine.
Ce n’est pas tout, la conjonction ‘exacte’ (3206) Wuhan – Neptune 10° 45’ Poissons qui a commencé leur cycle actuel, avait eu lieu le 4 février 2017.
Or le 23 février 2017, le Premier ministre français Bernard Cazeneuve, accompagné de la ministre française des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine, ainsi que d’Yves Lévy, président de l’INSERM, participe à la cérémonie d’accréditation du laboratoire. L’ambassade de France en Chine rappelle alors que ce projet doit permettre « à la Chine, en partenariat pionnier avec la France, de mieux comprendre et prévenir les épidémies et les pandémies y compris les plus dangereuses comme la grippe aviaire, pour protéger la population chinoise et la santé mondiale ».
La conjonction (3206) Wuhan – Neptune avait donc eu lieu en pleine préparation de cette cérémonie…

Leur nouvelle conjonction actuelle terminant leur cycle de ces trois années, devrait par conséquent mettre un terme à cette situation comme je le notais dans cet article.
Et Isis (la revivification, la mère nourricière, la vie) le confirme.
De fait, À Wuhan, un an après le confinement, « la vie a repris son cours tout à fait normalement »
(👉  https://www.europe1.fr/…/wuhan-un-an-apres-le-covid-19…
daté du 24 janvier 2021)
Et au 4 février 2021, il ne restait plus que quatre nouveaux cas « officiel » sur toute la Chine.
(👉 Taper : « Bilan mondial coronavirus » – Wikipédia)
Mon article portait alors (avril 2020) sur le coronavirus originaire de Wuhan seul. Cette étude visait donc bien juste.
Car ce n’est plus lui qui sévit maintenant :
« Entre la fin 2020 et début janvier 2021, de nombreuses mutations problématiques, dans le sens où elles ont un effet négatif pour l’Homme, ont été identifiées, comme le variant britannique VOC-202012/01, le variant sud-africain 501.V2, et les variants brésiliens B1.1.248 et P.1, le premier étant 50% à 75% plus contagieux et les autres également, en plus de renfermer la mutation E484K, qui pourrait compromettre l’efficacité des vaccins… »
(👉 https://fr.wikipedia.org/wiki/Pand%C3%A9mie_de_Covid-19…)
Peut-être sujets d’une prochaine étude…


Restez vigilants, prenez soin de vous et de vos proches encore.
Carmela Di Martine
6 mars 2021

(225088) Gonggong

Finalement le nom de 2007 OR10 Gonggong – est officiel, et en bonus sa lune est nommée aussi, Xiangliu.

(225088) Gonggong

Étude de cette planète mineure en astronomie, et tentative de recherche de sa signification symbolique avec la collaboration improvisée de Richard Doyle.

Carmela Di Martine